The Aftermath (Ciné)

Bonjour les gens!

Je reviens avec une autre review ciné, car je me suis donnée pour mission de rattraper mon retard énorme sur les sorties de cette année avant le 31 décembre. Ce qui veut dire un visionnage tous les jours environ, puisqu’il va y avoir pas mal de passages en salles obscures ce mois-ci.

Et cette fois, j’ai donc regardé le drame romantique de l’année (dans le sens sorti en 2019, faut pas déconner), The Aftermath, dubbé Cœurs ennemis en VF! Et je ne spoile rien!

Synopsis

Quelques mois après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, les Anglais et les Américains se divisent les villes allemandes qui ont été détruites sous les bombardements. Rachel Morgan rejoint donc son mari à Hambourg, où il est stationné pour aider à la reconstruction de la cité. Problème? Ils doivent maintenant cohabiter avec un Allemand et sa fille..

a2

Il était une fois…les suites de la guerre

Je n’avais pas entendu parler du roman The Aftermath avant de voir la bande-annonce du film. Une bande-annonce qui, outre le fait de retrouver ma Keira chérie, avait l’avantage de montrer une facette de la Guerre que l’on ne voit que rarement, voire quasi jamais: la reconstruction.

J’ai été ravie de voir les deux côtés de cette histoire, notre histoire: les Anglais.es venus reconstruire une ville détruite par les Alliés, qui se comportent comme des colons envers un peuple soumis; et les Allemands, pas forcément fidèles aux idées du Führer, mais qui ont souffert quand même.

Car Hambourg, comme Dresde, a été détruite par les ‘gentils’, et pourtant, ces ‘gentils’ traitent les habitants comme des moins que rien, leur faisant payer les actions de leur leader. Or, je vous rappelle, Hitler a été élu en 1933 pour redresser le pays, et pas pour faire la guerre et exterminer toute une race.

Ravie donc, de voir ça transposé à l’écran.

A côté de cela, le reste, finalement, n’est qu’accessoire, et si l’histoire de Rachel est agréable à voir, prenante et intense à certains moments, finalement, elle ennuierait presque. XD

a3

Keira and Alex, kissing in a tree…

Casting?

Keira Knightley est donc notre héroïne, et est pour l’occasion mariée à Jason Clarke, déjà vu dans Terminator: Genisys ou encore Dawn of the Planet of the Apes.

Stefan Lubert, l’architecte allemand dont ils réquisitionnent la maison, est quant à lui incarné par Alexander Skarsgård, le BG. XD

Parmi les autres, il n’y a qu’à épingler Kate Phillips, la Linda de Peaky Blinders.

Bref, The Aftermath est un joli brin d’Histoire que l’on n’aborde que trop peu, et pour le reste… 😛

Note: 5,75/10 (scénario: 6/10 jeu: 6/10 BO: 4/10adaptation: 7/10 (j’ai lu le livre juste avant, maligne 😛 ))

a1

2 commentaires sur “The Aftermath (Ciné)

  1. Ping : Le Film de la Semaine: décembre – Bigreblog

  2. Ping : La review des films: 2019 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :