La rétro: Harry Potter and the Deathly Hallows part 2 (Ciné)

Hello les gens! Je sais, j’ai été absente pas mal de temps mais à ma décharge le boulot ne me laisse pas beaucoup de temps pour bloguer…

Anyway, je rentre juste du cinéma où je suis allée voir Harry Potter 7 deuxième partie pour la première fois (et pas la dernière). Après avoir séché mes larmes, j’avais juste envie de vous faire part de mes émotions après ce volet intense… Et que ceux qui trouvent ça pathétique passent leur chemin, je ne suis PAS une HP groupie! Je suis merely une Potterhead respectable qui a vu son enfance partir en bobine de film… 😛

Spoilers alert pour ceux et celles qui seraient parmi la minorité à ne pas avoir vu ce film. Je ne vais pas vous renier, mais l’envie y est.

The Deathly Hallows part 2 reprend là ou part 1 s’était arrêtée: Harry pleure toujours la mort de Dobby et planifie avec ses amis Ron et Hermione la dernière partie de leur plan: infiltrer Gringotts, la banque des sorciers, pour récupérer l’Horcruxe caché dans le coffre-fort de Bellatrix Lestrange

a1

Donc, le début du film, ma foi, très prometteur, le vol chez Gringotts très très bien traduit en image, avec en prime une Helena Bonham Carter qui joue les cruches… (Comprenez, Helena joue Hermione qui joue Bellatrix. Priceless.) J’adore!

Mais le tournant du film, c’est Harry qui rentre chez lui à Poudlard. McGonagall qui se bat contre Rogue pour protéger son élève, moi ça m’a mis des frissons. Il manquait juste un câlin de la part du frigide Harry.

J’ai pleuré, évidemment, à chaudes larmes quand Rogue est mort, et quand on voit comment il pleure sur le corps sans vie de Lily, on se dit vraiment que la conne a pas choisi le bon… J’ai toujours détesté James Potter, je ne sais pas vraiment pourquoi…

J’ai aussi gloussé comme une Justin Bieber fan quand Sirius est revenu pour 2 minutes à la vie (m’en veuillez pas, j’aime trop cet homme (et là je parle du personnage, pas de l’acteur, qu’on se comprenne bien!)). Mais le moment le plus intense du film, pour moi, bien qu’il n’ait duré que deux secondes, c’est quand on voit les corps de Tonks et Lupin, main dans la main ou presque. Et c’est là que j’ai dû sortir les mouchoirs… Et rien que d’y repenser…

Et je ne vous parle même pas de la mort de Fred… Là, j’étais perdue. Le Bro qui était venu avec moi a dû me donner des coups de coudes tellement je pleurais fort… Mais j’étais pas la seule, heureusement.

Hogwarts stands.
Hogwarts stands.

Bref, pour moi, celui-ci est la meilleure adaptation de la saga. et, bien que pour raisons personnelles je préfère grandement le Prisonnier d’Askaban, il vaut vraiment la peine… Ne fût-ce que parce qu’il conclut une saga qui aura bercé l’enfance et l’adolescence de milliers de personnes dans le monde, et qu’avec ce film, on entre définitivement dans l’âge adulte.

Note: 8,75/10 (scénario: 9/10 (parce que ouais, c’est pas tout pareil non plus!) – jeu: 8/10 (nan, je ne l’aime toujours pas Harry) – BO: 10/10 (listen to Statues, ça fait pleurey) – effets spéciaux: 8/10 (et la magie, elle est où?))

a1

3 commentaires sur “La rétro: Harry Potter and the Deathly Hallows part 2 (Ciné)

  1. Ping : Game of Thrones: le cast |

  2. Ping : On fait peau neuve! [1] | Bigreblog

  3. Ping : What’s your name? Jason Isaacs – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :