La rétro: Harry Potter and the Sorcerer’s stone (Ciné)

« Bébé sorcier deviendra grand… »

C’est la phrase qui aurait dû servir d’introduction au premier film de la franchise Harry Potter. Parce que, sérieusement, quand on regarde le premier, on ne peut que trouver les trois acteurs mignons et adorables…ce qu’une seule est restée au terme des sept suivants. 😉

Bref. J’avais envie aujourd’hui de replonger dans mon début d’adolescence et dans ces films que j’ai tous dévorés – que je dévore toujours d’ailleurs – et que mes enfants dévoreront aussi, sans quoi ils seront privés de dessert. 😉

Donc, en ce beau lundi de pré-Carnaval, je parle de Harry Potter and the Sorcerer’s stone, aka une autre traduction française pourrie.

Et je ne spoile rien pour les novices! 😉

Harry Potter, ça commence comment?

Un soir d’aout, deux silhouettes se rencontrent à Little Whinging, petite banlieue du Surrey, pour déposer chez une famille un bébé orphelin. Son nom? Harry Potter. Onze ans plus tard, Harry est le souffre-douleur de sa tante, de son oncle, et surtout de son gâté cousin, Dudley. Mais un soir, tout change lorsqu’il reçoit la visite d’un géant qui lui annonce qu’il est un sorcier… Et Harry part donc étudier dans la prestigieuse école de Poudlard, l’école des sorciers, se fait des amis et des ennemis pour la vie…et apprend qu’un mage noir a autrefois assassiné ses parents pour le tuer, lui.

(Le truc le plus dur à faire de ma vie, résumer Harry Potter…)

a1
Et en plus, il a des lunettes sans verres… Budget cuts.

Ce qui a été intéressant dès le début avec cette franchise, c’est qu’au départ, le spectateur (ou lecteur dans mon cas) est mis sur le même pied d’égalité que Harry. On ne connait rien du monde des sorciers, on le découvre en même temps que lui, au fur et à mesure des films.

Et tous les personnages ont leur importance. Si vous pensez que Seamus ou Dean ne servent à rien, attendez de voir. Si vous pensez que Oliver Wood et les autres joueurs de Quidditch sont inutiles à l’intrigue, attendez voir le cinquième tome…

Draco Malfoy...lui aussi, vous allez vite voir son intérêt.
Draco Malfoy…lui aussi, vous allez vite voir son intérêt.

Et vous avouerez facilement qu’il est impossible de ne pas d’identifier à l’un d’entre eux. Tous les types de personne sont représentés, c’est donc virtuellement impossible de ne pas trouver son alter-ego dans les couloirs de Poudlard (ce qui rajoute au fantasme d’y aller un jour).

Personnellement, j’assume ma Lunanitude. 😉

Autre attrait, cette fois peut-être pour nos parents, c’est que, parmi les professeurs, on ne retrouve que des pointures. Sir Richard Harris, feu Dumbledore, en tête; mais aussi Dame Maggie Smith (Minnie, I love you); Alan Rickman et autres Robbie Coltrane.

Moi, perso, quand j’ai vu arriver mon Sheriff de Nottingham préféré, j’ai crié. 😀

Le Golden Trio, comme ils ont été surnommés plus tard, est quant à lui interprété par un groupe de petits acteurs qui ont eu la chance d’obtenir leurs rôles parmi des milliers d’autres. Et aujourd’hui, il est vraiment – mais alors là vraiment – très rare de tomber sur quelqu’un qui ne connait pas leurs noms.

a1

Surtout Emma Watson, vu qu’elle est devenue THE fantasme de notre génération…

(Personnellement, je tapais dans les plus vieux. 😛 )

Bref, mes petits lecteurs, vous aurez compris que The Sorcerer’s stone fut la rampe de lancement de l’une des sagas les plus éternelles qui soient, et qui n’est pas tout à fait enterrée, qui a creusé un trou béant dans le cœur de ses afficionados quand elle a été terminée, et qui restera l’une des meilleures.

(Je vous raconte même pas mes pleurs pendant le dernier film, affreux)

Note: 8,5/10 (scénario: 8/10 (c’est nouveau, c’est frais) jeu: 8/10BO: 9/10 (John Williams aux commandes, ça ne peut qu’être bon)adaptation: 9/10 (l’un des plus fidèles même si The Prisoner of Azkaban est toujours le top du top))

a1

8 commentaires sur “La rétro: Harry Potter and the Sorcerer’s stone (Ciné)

  1. Ca m’a fait tout bizarre de lire ton article, j’ai eu l’impression de me prendre une bonne grosse dizaine d’années dans la tête dis donc !!! Et puis surtout je me suis rendue compte que ça fait au moins deux ans que je ne les ai ni lu ni vu… faut que je m’y remette… mais après je re-pleure parce que c’est re-la fin 😦

    Aimé par 1 personne

  2. Ah lalala… c’est tellement toute mon adolescence @___@ J’ai eu 18 ans quand le dernier film est sorti, ça a clos mon enfance de manière dramatique… Bref, merci de ce petit rappel ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Je les ai tjrs pas lus les HP. Et ai vu.que jusqu’au 3, donc va falloir que je me les retope, en VO cela va de soi.
    Je suis plus LOTR, mais aime bien Potpot.
    Pis franchement leurs bouilles de bambins ds le premier film est juste choupie !
    Nan pis un jour je jouerais au Quidditch et serais à Hogwarts !

    J’aime

  4. Ping : Ces voix qui m’enchantent: 1: en VO | Bigreblog

  5. Ping : On fait peau neuve! [41] – Bigreblog

  6. Ping : TFMA #105 « One hundred percent love… » – Bigreblog

  7. Ping : What’s your name? Zoë Wanamaker – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :