Men in Black: International (Ciné)

Coucou les gens!

Je vous propose aujourd’hui de retourner dans les limbes d’une franchise de science-fiction marrante qui a fait les beaux jours de mon enfance, mais dont le reboot n’est pas forcément à la hauteur. En tout cas, on va découvrir tout cela en discutant de Men in Black: International!

Je ne spoile rien!

Synopsis

Molly est une jeune femme décidée: elle retrouvera les mystérieux agents en noir qui, un soir, ont effacé la mémoire de ses parents en voulant chasser un alien trop mignon de sa chambre d’enfant. Sauf qu’en trouvant les fameux Men in Black, Molly va entrer dans un monde bien plus complexe que ce à quoi elle s’attendait…

a2

Agents M&Ms

J’adore la franchise des MiB. Je ne m’en cache pas: les deux premiers sont parmi les meilleurs films de comédie-science-fictive que j’aie vu. Eh oui, même devant Paul.

Mais il reste une autre évidence: récemment, la franchise a perdu de son charme, de son propos, et en voulant trop bien faire, finit par…ben, en fait, refaire exactement pareil qu’avant.

Car, certes, le renouveau du casting et les ajouts, notamment d’une Woman in Black, sont dans l’air du temps et sympathiques; mais on ne peut ignorer que, quand on regarde le scénario, eh bien…on tombe sur du vent. Du vent, parce que chaque partie de l’intrigue, chaque personnage secondaire, chaque phrase, chaque photo, chaque plan, finalement, n’est qu’indice sur indice pour la suite de l’histoire. De ce fait, on devine tout à l’avance. Et quand je dis tout, je veux dire tout. C’est effarant.

Tessa Thompson (Finalized);Chris Hemsworth (Finalized)

Et même si j’ai souri, voire ri de temps en temps, c’est plus par affection pour les deux (trois si je plisse les yeux) premiers films que parce que celui-ci était bon. Parce qu’il ne l’était pas, et ce malgré un très bon casting et de superbes effets spéciaux.

Le reste…non mais franchement, quelle honte. 😡

Dieu, Maman, Thor et Valkyrie entrent dans un bar…

Allez, casting, donc.

Les deux protagonistes de ce film seront donc les Agents M et H, incarnés par deux acteurs qui se connaissent désormais bien, et qui s’adorent (et ça se voit, et tant mieux): Tessa Thompson (Creed) et Chris Hemsworth (Marvel Cinematic Universe). L’un est en service minimum, l’autre est tellement chou qu’elle sauve le film. Presque.

Ils sont entourés par Liam « Dieu » Neeson (The Schindler’s List) (cliché sur pattes ce personnage); Rafe Spall (I give it a year) (pourquoi pas?); Emma Thompson (Sense&Sensibility); ou encore Rebecca Ferguson (The White Queen), toujours aussi belle.

Bref, MiB:I est loin, très loin du charme de ses prédécesseurs, et malgré un bon cast et de beaux effets visuels, il ne restera sérieusement pas dans les annales…

Notes

Bigregirl: 4,5/10

Rotten Tomatoes: 2,3/10

Allôciné: 4,6/10

Note moyenne: 3,8/10

Bandes annonces

Fiche technique

Titre: Men in Black: International

Réalisateur: F. Gary Gray

Scénaristes: Art Marcum, Matt Holloway

Producteurs: Walter F. Parkes, Laurie MacDonald

Société de distribution: Sony Pictures

Musique: Chris Bacon et Danny Elfman

Durée: 115 minutes

Rating: PG-13 (interdit aux moins de 12 ans)

Langue originale: Anglais

a1

Sources

Rotten Tomatoes

Allôciné

2 commentaires sur “Men in Black: International (Ciné)

  1. Ping : Le Film de la Semaine: novembre – Bigreblog

  2. Ping : La review des films: 2019 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :