Super-héros malgré lui (Ciné)

Bonjour la blogo!

Aujourd’hui, pour changer, je vous propose la review d’un film français! 🙂 Un film qui s’annonçait comme la comédie de l’année, comme LE film de super-héros français dont le monde avait besoin…

Je ne suis pas du même avis, étonnamment… :/

Allez, Super-héros malgré lui, c’est en cliquant, et je ne spoile rien! 🙂

Synopsis

Cédric est un acteur en galère. Lorsque, par un coup du sort, il obtient le rôle très convoité de Badman, LE super-héros, ses rêves les plus fous semblent s’être enfin réalisés. Sauf que Cédric a un accident de voiture, qu’il perd la mémoire, et que soudainement, il pense être vraiment Badman

Bad-man indeed…

Je commencerai cette review en avouant allègrement ne pas être fan de l’humour graveleux de la bande à Fifi. Les personnes, je les aime beaucoup, ils me font tous mourir de rire quand je les vois dans d’autres projets comme les Enfoirés par exemple.

Mais dès que je pose les yeux sur l’un de leurs films, je passe un mauvais moment. Je déteste au plus au moins l’humour ras-des-pâquerettes (dans tous les cinémas, d’ailleurs), et cela m’énerve mais superbement que le cinéma français soit limité soit à des films super rasoir et déprimants, et des bouses pareilles.

Peut-on, s’il-vous-plait, avoir des longs métrages dans notre langue maternelle qui ne soient pas nazes? Merci!

Bref, je n’ai pas aimé l’histoire de Badman. Pourtant, la bande-annonce aurait eu comme avantage de me faire croire que ça n’allait pas être aussi nul que ça. Maaaaais…après quelques secondes seulement, j’ai compris que je n’allais pas devoir chercher quelque chose d’intelligent de toute la durée du film. Malgré quelques millisecondes de bonnes scènes, directement éclipsées par de la m.

Je suis vénère, vous l’aurez compris. D’autant plus que de grands noms arrivent au casting, et ça, je ne pige pas. Mais bref.

Super lourdingues

Allez, casting, du coup.

Cédric, notre acteur à la ramasse; sa sœur Éléonore; et ses amis Adam et Seb, sont incarnés par la fameuse bande à: Philippe Lacheau (Alibi.com); Élodie Fontan (Clem); Tarek Boudali (Épouse-moi mon pote) et Julien Arruti (Babysitting).

Parmi les autres rôles secondaires, en vrac: Jean-Hughes Anglade (La Reine Margot); Chantal Ladesou (Sam) ou encore Georges Corraface (La bicyclette bleue).

Que du beau monde donc…pour un film plus que meh.

Notes

Bigregirl: 3,25/10

Allôciné: 6,6/10

Moyenne des notes des critiques: 5,1/10

Note moyenne: 4,9/10

Bande annonce

Fiche technique

Titre: Super-héros malgré lui

Réalisateur: Philippe Lacheau

Scénaristes: Philippe Lacheau, Julien Arruti, Pierre Lacheau, Pierre Dudan

Producteurs: Julien Deris, David Gauquier

Société de distribution: Studiocanal

Musique: Maxime Desprez et Michaël Tordjman

Durée: 82 minutes

Rating: inconnu

Langue originale: Français

Sources

Wikipedia

Allôciné

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :