La rétro: Entretien avec un vampire (Ciné)

Et me revoilà! Vous penserez sans doute que je suis dans ma journée Tom Cruise ou quelque chose. Eh non. Je suis juste dans ma journée « films que j’aurais cru détester vu le casting et que en fait j’ai adoré ».

Et donc, plongez, chers enfants incultes, dans le monde improbable de ce film des années où vous étiez soit des bébés qui bavaient soit encore là où vous savez.

Des spoilers, sinon c’est pas drôle.

Un jeune journaliste rencontre un énigmatique personnage nommé Louis qui lui raconte son histoire. Assez vite, il apparait que Louis est un vampire…

Entretien avec un vampire, c’est une bombe. Tant au niveau du scénario qu’au niveau du jeu des acteurs.

J’ai dit dans mon billet précédent que Tom Cruise n’avait tenu que deux rôles magistralement charismatiques au long de sa carrière: Nathan Algren et Ethan Hunt. Eh bien, tout de suite là maintenant, je vous présente son rôle le plus psychopathiquement jouissif, Lestat.

Je hais Brad Pitt. Ça, le monde le sait. Vu qu’il a monstrueusement amputé Troie de son moment de gloire (tiens, une autre rétro à venir) et tué Eric Bana, j’ai commencé à le haïr avec mes tripes. Sauf dans Benjamin Button. Et Joe Black. Parce que là, c’est beau. mais, malheureusement, Entretien avec Edward Cullen un vampire ne casse pas le mythe « belle gueule qui sert à rien ». Ça c’est bien dommage, Louis étant un personnage torturé et vraiment intéressant à suivre au fil de sa si longue vie.

Si tu dis encore une fois que Twilight est un chef-d’oeuvre, je te présente Lestat!

Je disais donc, Lestat, le psychopathe. Il faut dire, un vampire comme lui, heureusement qu’il n’y en a pas beaucoup. Pauvre homme. Car oui, mesdames et messieurs, Lestat est mon personnage préféré du film. Sa psychopathologie étant une denrée rare dans les films sur le sujet (vous conviendrez qu’à côté, Michael Sheen, que j’aime pourtant avec mes tripes, dans Twilight la bouse, est loin d’être inquiétant pour un sou). Et puis, ses répliques font mouche aussi. Exemple frappant? Claudia a « enterré » un cadavre sous ses poupées. Alors que Louis est horrifié, Lestat sourit et nous sort un magistral « Claudia! Que t’ai-je déjà dit? On ne ramène pas sa nourriture à la maison! »

Oh mais quelle bonne idée de faire jouer mini-Kristen Dunst là dedans! Je ne sais pas qui l’a castée, mais c’est un génie. Claudia est bouleversante au long de ses années qui passent mais ne se voient pas. Sa vieillesse se lisant dans ses yeux. Et puis, bon nombre d’entre vous auront envie de la tuer, vu qu’à douze ans, cette mini-bitch a déjà embrassé Brad Pitt. Mais quelle vilaine!

Je dois remercier quelqu’un d’autre. Christian Slater. I’m so in love depuis Robin des bois (une autre rétro probable). Cet homme a un charme fou, dissimulé je-ne-sais-où sur sa personne. Mais sa présence à l’écran est loin d’être désagréable.

Bref, comme toujours, chers people, il est temps de retrouver vos vieilles cassettes VHS et de dégoter ce film parmi les antiques. Car, par les temps qui courent, un bon film de vampires, ça devient rare comme de l’iridium (la preuve).

Note: 8/10 (scénario: 8/10jeu: 9/10BO: 7/10décors: 8/10)

 

a1

8 commentaires sur “La rétro: Entretien avec un vampire (Ciné)

  1. « Si tu dis encore une fois que Twilight est un chef-d’oeuvre »
    je t’arrache les yeux et les brûle sur l’autel du bon goût en l’honneur de Bram Stoker.

    J'aime

  2. Mademoiselle Banane essaye désespérément de m’emmener voir les nouveaux Twilight. Non, rassure toi, elle ne les aime pas, mais elle adore me voir péter les plombs dans un cinéma et de me foutre de la gueule de tous ceux qui apprécient le film.

    J'aime

  3. Je fais exactement pareil avec Maman. On y va à chaque fois, on se met bien devant pour bien faire chier les fangirls qui bavent devant les deux mochetés, et vas-y que ça rigole! C’est tellement drôle de se foutre de la gueule des gens… ^^

    J'aime

  4. Hum belle critique, comme d’hab mais personnellement je n’ai pas apprécié ce film… un des rares, avec « Matrix » où je me suis endormie devant !

    J'aime

  5. Ping : La rétro: les films fantastiques «

  6. Ping : Ces voix qui m’enchantent: 2: en VF | Bigreblog

  7. Ping : On fait peau neuve! [11] – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :