The Amazing Spider-Man (Ciné)

Coucou les Nautes!

Aujourd’hui, histoire d’un reboot. D’un reboot que je n’attendais pas, dont je n’attendais pas grand-chose, et que j’avais très envie de détester.

Histoire d’un reboot que, pour autant, j’ai quand même pas mal apprécié. 😉

Allez, parlons de The Amazing Spider-Man! Je ne spoile pas!

Synopsis

Peter Parker est un ado comme les autres jusqu’au moment où il se fait piquer par une araignée mutante. Il se découvre alors des pouvoirs incroyables, et avec l’aide de la plus belle fille de l’école et de l’un de ses professeurs, il essaie de comprendre ce qu’il s’est passé…

a1

Retour aux sources

The Amazing se base donc sur un Peter Parker ado, lycéen, en proie aux mêmes problèmes et déboires que tous les jeunes de son âge. Alors que le Spidey de Tobey Maguire, auquel je ne pourrai jamais m’empêcher de le comparer, était déjà jeune adulte (mais pas forcément moins con, par moments), celui-ci fait donc les erreurs inhérentes à sa génération.

Cela le rend vachement plus énervants, mais aussi plus crédible. Après tout, dans les comics, Spidey est un bébé comparé à la plupart des Avengers. Et aussi, un ado est un ado. C’est un fait. Inutile d’édulcorer la réalité. XD

Mais j’ai quand même eu un sacré mal à ne pas trop comparer les trois films qui ont précédé avec ce reboot. Je suis tellement attaché au Peter de Sam Raimi que j’ai eu un mal fou à m’attacher à cette version 2.0., aussi agréable et humaine qu’elle soit.

Pas un problème de scénario non plus, car comparé à Spider-Man 3 (la référence en matière de ‘don’t do that’), c’est dix fois meilleur.

Non, je pense honnêtement que c’est une question de sensibilité, et que dans quelques années, ce Peter risque fortement de devenir mon préféré. (Edit en 2022: je confirme. XD ) Il faut dire aussi que, comparé à Tobey qui était plus ‘photographe qui sait coudre’, Andrew est plus ‘geek débrouillard scientifique par hobby’. Et ça, fatalement, sur papier, ça ne peut que me plaire.

One Spidey to rule them all?

Allez, parlons casting.

Andrew Garfield (Hacksaw Bridge), en somme, est un bon ptit geek en soi. Son Peter n’est pas mal interprété, plutôt agréable, même si en pleine crise d’adolescence quand même.

Emma Stone (Crazy, stupid love) est juste canon. J’aime beaucoup sa Gwen Stacy

Mais bon, comme partout, il me faut un appât majeur. Appât de Spidey: Rhys Ifans (The boat that rocked). Ce gars est dingue et pourrait jouer une mouette. Je suis sérieuse. Je l’aime d’amour.

En résumé: un reboot pas nécessaire, mais très agréable quand même. J’avoue.

Notes

Bigregirl: 6,25/10

Rotten Tomatoes: 7,2/10

Allôciné: 7/10

Note moyenne: 6,8/10

Bandes annonces

Fiche technique

Titre: The Amazing Spider-Man

Réalisateur: Marc Webb

Scénaristes: James Vanderbilt, Alvin Sargent, Steve Kloves

Producteurs: Laura Ziskin, Avi Arad, Matthew Tolmach

Société de distribution: Sony Pictures

Musique: James Horner

Durée: 136 minutes

Rating: PG-13 (interdit aux moins de 12 ans)

Langue originale: Anglais

Basé sur: The Amazing Spider-Man, créé par Stan Lee et Jack Kirby (Marvel Comics)

a1

Sources

Rotten Tomatoes

Allôciné

5 commentaires sur “The Amazing Spider-Man (Ciné)

  1. Ping : Top Five Movies Addiction: Go go gadgeto-Super-Bigregirl! «

  2. Ping : The amazing Spider-Man 2 (Cinéma) | Bigreblog

  3. Ping : TFMA #6 « Crap!  | Bigreblog «

  4. Ping : On fait peau neuve! [21] – Bigreblog

  5. Ping : Ma review 2012 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :