Ant-Man and the Wasp (Ciné)

Bonjour les gens!

Eh ouais, après avoir été con et avoir refusé d’aller le voir au cinéma (mais quelle conne), je me suis posée devant Ant-Man and the Wasp, le film censé nous faire oublier Infinity War

Résultat? Ben, je l’ai déjà dit: j’ai été très, mais très con. XD

Je ne spoile rien! 🙂

Pour avoir participé aux évènements de Leipzig et avoir dans le même temps désobéi aux accords de Sokovie, Scott Lang, aka Ant-Man, est assigné à résidence. Quelques jours avant d’être libéré, il a une vision étrange: de retour dans le royaume quantique, il y rencontre une femme mystérieuse. Se pourrait-il qu’il s’agisse de Janet Van Dyne?

a1

Souvenez-vous: fraichement arrivée sur le sol irlandais le 24 juillet 2015, j’allais en salles voir Ant-Man premier du nom, avec qui j’ai eu au départ beaucoup de mal. Un héros trop bête, des personnages secondaires très bof, un méchant en carton. Bref, il n’y avait selon moi que Michael Douglas qui sortait du lot.

Je suis donc contente d’avoir eu l’idée de me lancer dans un marathon MCU dès janvier, car ça va me permettre de changer d’opinion.

Parce que dès qu’il est en groupe, Scott est vraiment chouette. Cela est sans aucun doute dû au charme inné de son interprète, fanboy de son état, qui montrait parfaitement à quel point notre fourmi-man (non, pas celui de Hero Corp) était prêt à tout pour plaire à Captain America.

Dans Civil War, donc, je me suis réconciliée avec lui. Il faut aussi dire qu’il n’était pas beaucoup présent, ceci expliquait sans doute cela.

Mais ici…j’ai dû réviser mon jugement en deux minutes chrono. La première scène du film est juste génialissime, et je me suis donc rendu compte assez vite m’être totalement fourvoyée. Mea culpa, comme dirait l’autre.

Scott a mûri. Ce qu’il a fait, il en est fier, certes, car il fait en quelque sorte partie des Avengers (ou des Rogue Avengers, plutôt); mais il se rend compte aussi de ce que ça a failli lui couter. Sa fille Cassie, déjà, et surtout…sa relation d’avec Hope.

Hope qui lui fait la gueule, et c’est bien normal. On en apprend un peu plus au fil du film, et cela conforte dans l’idée que Civil War a cassé bien des choses!

Autre atout de cette suite: le méchant. Un méchant qui en fait, n’en est pas vraiment un. En fait, ses motivations sont tout à fait justifiables et, dans son cas, je ne suis pas certaine que j’aurais agi différemment. C’est rafraichissant et ça permet aussi de se reposer sur un autre enjeu majeur du film: retrouver Janet.

a3

J’aurais presque eu envie qu’ils appellent Doctor Strange à la rescousse, mais bon, on peut pas tout avoir…

Bref, je n’ai que de bonnes choses à dire sur Ant-Man and the Wasp: les effets spéciaux sont juste canons et utilisés à très bon escient; Ant-Man est bien meilleur que dans le premier opus; Hope est badass comme elle promettait de l’être; Hank est toujours aussi génialissime; Cassie grandit et devient aussi cool que son paternel; les poteaux comic-relief sont là juste quand il faut; et les additions au casting sont toutes parfaites.

Allez, on parle acteurs, du coup. 😉

Paul Rudd vieillit extrêmement bien, et c’est en regardant des films pareil que tu aurais tendance à oublier toutes les merdes dans lesquelles il a pu jouer avant. Je refuse d’accepter qu’il aura bientôt 50 ans. Nope. Pas possible.

Evangeline Lilly est ma chérie, c’est un fait, depuis Hobbit, c’est ma sœur de fiction (pour preuve l’arbre généalogique craqué que j’ai fait pour les Vizirettes/Califette du GrOG). Elle est géniale en badass fragile, et elle s’amuse visiblement à jouer avec tout ce beau monde.

Michael Douglas fait partie de ces acteurs que j’aimais bien mais sans plus au début de leur carrière. J’ai suivi pas mal des films qu’il a faits depuis le début (mes parents l’aimant beaucoup), et si j’appréciais souvent, je n’étais pas non plus sa plus grande fan. En tout cas, s’il continue à jouer les scientifiques comme Hank, ça risque de changer. XD

a4

Michael Peña joue lui toujours Luis, le meilleur ami de Scott, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il devient un sidekick presque indispensable! 😀

Parmi les nouveaux venus, je vais donc citer Hannah John-Kamen, géniale Ghost (un méchant mais pas trop); le toujours impeccable Laurence Fishburne bien plus à l’aise ici qu’il ne l’est dans le DCEU (médiseuse!); et bien sûr la sublime Michelle Pfeiffer qui est bien plus belle avec les cheveux gris de Janet Van Dyne. 🙂

En bref, je n’aurais qu’un mot pour résumer Ant-Man and the Wasp: A-MA-ZING!!!

(Et je l’avoue une dernière fois: je suis une conne. XD )

Note: 8/10 (scénario: 8/10 (rafraichissant tout ça!) jeu: 9/10 BO: 7/10Marvel-spirit: 8/10)

a2

6 commentaires sur “Ant-Man and the Wasp (Ciné)

  1. T’as été conne,… Hahaha désolée 😛
    J’ai bien aimé ce deuxième volet aussi, je ne sais pas si je l’ai préféré au premier par contre.
    Par contre je trouve que Michelle Pfeiffer a vraiment pris cher avec tout ce botox, j’ai eu du mal à la reconnaître. Ce que je trouve dommage c’est que pour moi ce film ne donne pas une explication valable à son inexistence dans le dernier Avengers

    Aimé par 1 personne

    • L’inexistence de qui, dis? Janet? Ou Ant-Man? Parce que si tu parles de Scott ben donc il était coincé chez lui, et pour ce que les autres en savaient, ne pouvait pas venir les aider.
      Si on prend une ligne du temps, Infinity War se déroule sur 1 à 2 jours max; Ant-Man pareil. Les deux films sont donc carrément simultanés. :/
      PS: ouais Michelle a trop joué. J’espère qu’elle arrêtera, comme ça son visage redeviendra plus ou moins humain. XD

      J'aime

  2. J’avais trouvé le premier super et celui-ci aussi est très sympa. Et je suis contente que Hope ait un rôle conséquent et qu’elle soit dans le titre (pas comme un certain Valerian où Laureline est aussi importante que lui et pas dans le titre…). Paul Rudd doit sûrement avoir donné son âme au diable pour ne pas vieillir, j’avais déjà fait la remarque dans ma chronique du premier film 🙂 Pour ce qui est de sa participation à Infinity War, il ne pouvait pas y être puisqu’il était d’abord assigné à résidence et n’avait aucune interaction avec les autres et surtout au moment des big évènements à la fin d’Infinity, il est dans le truc quantique donc sans doute pas touché, contrairement à la famille Pym, comme on peut le voir dans la scène mid-credits. Scène qui m’a d’ailleurs spoilée Infinity Wars puisque je ne l’avais pas encore vu en juillet même si je savais déjà à quoi m’en tenir…

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : Le Film de la Semaine: octobre – Bigreblog

  4. Ping : La review des films: 2018 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :