The Dark Knight Rises (Ciné)

Bon, par où commencer une review de trois trillion de pages?

Par les quatre « mots » qui résument mon état après visionnage: AAH PUTAIN SA RACE! Ben ouais.

Une avalanche de génies, de scene stealers et de méga moments de pleurs dans ce film qui conclut d’une manière irréprochable une trilogie qui dépote sa maman…

Bruce Wayne, mon héros…

Pas de spoilers!

Huit ans après la mort de Harvey Dent, Batman a disparu et Gotham est tiraillé entre ceux qui l’adulent toujours et ceux qui sont heureux de sa disparition. Lorsque le terroriste Bane apparait, Bruce Wayne est malgré lui forcé de reprendre du service…

a1

The Dark Knight Rises réussit en beauté le tour de force d’éclipser The Dark Knight, et de ce fait la prestation plus que mirifique d’Heath Ledger dans le rôle de sa vie, et de la nôtre aussi… Et pourquoi Chris Nolan a-t-il réussi cela? Ben, ça tient à peu de choses…

Un, le casting. J’y reviens, mais il est tellement sublime que même le cast des Harry Potter (pourtant super fangirlisant) parait naze à côté.

Deux, aucun personnage ne mange les autres. Là où le Joker était LE scene stealer par excellence, ici, chaque personnage a son moment de gloire. Même s’il y en a deux qui mangent l’écran quand même…

Trois, la musique. Hans Zimmer, je ne le répéterai jamais assez, est une bête. J’en peux plus de ses génériques de fin qui me font pleurer. J’en ai marre. Vous, là, les trois frigides au premier rang, le premier qui nie, je le tue.

Bref, le cast disais-je donc.

Il me semble que Christian Bale devient de plus en plus canon en vieillissant. Ça va pas être possible ça. Et le fait qu’en plus, cette saloperie joue de mieux en mieux me sidère. Totalement. Il est Bruce Wayne. Bruce Wayne, il le vit. C’est hallucinant. Finalement, et bien que je sois masta fan des Marvel, je suis d’accord avec la majorité de personnes qui out there trouvent que Bruce mange Tony Stark en awesomeness.

Anne Hathaway, on peut dire ce qu’on veut, fait une Catwoman des plus canonissimes. Certains auront eu des doutes quant à sa félinité, ben ne cherchez pas loin, le travail physique de la chose est impressionnant. Elle aussi habite son rôle. Et dévore le Christian des yeux. Tu m’étonnes.

Michael Caine se fait vieux. Y a pas à dire, son Alfred me tue toujours autant. Un ch’ti peu mais quand même. Foutu Pennyworth!

Jim Gordon. L’homme de ma vie. Maman, elle peut dire ce qu’elle veut, j’en ai rien à fiche qu’il ait l’âge d’être mon grand-père, Gary Oldman est canon. Point. Et j’aime Gordon, par transposition. Il est trop cool cet homme.

Burn Gorman a décidé de jouer les méchants ptits cons, en ce moment. Après Johnny English reborn, il vient jouer on-ne-sait-trop-qui, enfin, le principal, c’est qu’il s’amuse, hein?

Cillian Murphy, seigneur, il me fout des frissons partout… Je ferai mieux de pas trop écrire à son sujet parce que je sens la bave monter à mes lèvres… Fichtre, Jonathan Crane est quand même un bel homme…

Bian, faut bien que j’en parle à un moment. Marion Cotillard me les fend. J’en ai marre de lire partout qu’elle est trop douée et gnagna, parce qu’elle est même pas capable de se doubler elle-même. Merci le talent, quoi…

Alert! Alert! Scene stealers spotted! Alert! Alert!

Ben voilà, nous y sommes. Qui a dit que Nolan adorait les Britons? Moi. Et voici que vérifiant l’adage, le Chris invite le seul acteur capable de porter le personnage de Bane sur les épaules: Tom Hardy. Je le connaissais depuis Wuthering Heights, un period drama multo larmoyant, et dans lequel sa force tranquille en envoyait déjà pas mal. Et puis, il y a eu Inception, et Eames. Quel…charme…fichtre! Et donc, bogoss Hardy a décidé d’en plus de prendre 14kg de muscles dans sa face, de porter un masque zehr moche et d’avoir la même voix que Dark Vador.

Ban, passons maintenant à mon tit chouchou perso. Certes, quand j’ai entendu que Joseph Gordon-Levitt allait jouer dans TDKR, je ne pensais pas que son personnage serait aussi prépondérant. Le bras droit de Gordon pour moi, mais sans plus. Je ne m’imaginais certainement pas la suite!

Donc, voilà. C’en est terminé de Batman selon Nolan. C’en est fini de ce casting digne d’Inception (à une erreur près donc), de cette musique qui donne mal au ventre, et de ces personnages tous prêts à se sacrifier pour leur cause personnelle. Un Bruce Wayne capable de faire une introspection de deux heures et demie, y en a pas beaucoup sur cette planète.

Note: 9,75/10 (scénario: 10/10jeu: 9/10BO: 10/10effets spéciaux: 10/10 (comme pour tout, chez Chris, c’est pas le plus important))

a1

 

14 commentaires sur “The Dark Knight Rises (Ciné)

  1. Ping : Le cinéma, une passion dévorante? «

  2. Ping : Top Five Movies Addiction: Go go gadgeto-Super-Bigregirl! «

  3. Ping : Game of Thrones: le cast |

  4. Ping : Iron Man 3 |

  5. Ping : TFMA #1 « If I had a heart I could love you  | «Bigreblog

  6. Ping : TFMA #12 « The truth is: I am Iron Man.  | Bigreblog «

  7. Ping : TFMA #14 « Why is a raven like a writing-desk?  | Bigreblog «

  8. Ping : On fait peau neuve! [15] – Bigreblog

  9. Ping : Ma review 2012 (Ciné) – Bigreblog

  10. Ping : TFMA #105 « One hundred percent love… » – Bigreblog

  11. Ping : What’s your name? Cillian Murphy – Bigreblog

  12. Ping : TFMA #210 « One hundred percent love…2.0. » – Bigreblog

  13. Ping : What’s your name? Hans Zimmer – Bigreblog

  14. Ping : Le Marvel: 2:1: Iron Man 3 (Ciné) – Bigreblog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :